Se réinscrire en doctorat​

La réinscription en 2ème et 3ème année est conditionnée à l'avis des membres du comité de suivi individuel qui devra être transmis au secrétariat de l’ED et déposé sur l’ADUM.
La réinscription se fait obligatoirement en deux étapes :
  • La demande de réinscription pédagogique via l’ADUM 
  • La demande de réinscription administrative auprès du service de la scolarité.

L’inscription en doctorat doit être renouvelée impérativement en début de chaque année universitaire. 

La procédure de réinscription dérogatoire

La préparation du doctorat s’effectue en règle générale en 3 ans en équivalent temps plein consacré à la recherche.
Des prolongations annuelles peuvent être accordées à titre dérogatoire par le chef d’établissement, sur proposition du directeur de thèse et après avis du comité de suivi et du directeur d’école doctorale, sur demande motivée du doctorant (article 14 de l’arrêté du 25 mai 2016). 

La demande d’autorisation d’inscription dérogatoire (Cf. demande de réinscription dérogatoire) devra être complétée et signée avant transmission au secrétariat de l’ED pour avis de la Direction de l’ED. Cette dernière devra être accompagnée de l’avis du CSI. 

Une fois l’autorisation accordée, la réinscription devra suivre les deux étapes citées ci-dessus :

  • La demande de réinscription pédagogique via l’ADUM 
  • La demande de réinscription administrative auprès du service de la scolarité.

Le Comité de suivi individuel

Le principe :

Les comités de suivi individuel des doctorants permettent d’assurer le suivi des doctorants, de leur apporter conseils et orientation pour leur activité de recherche, pour leur formation et la préparation de leur insertion professionnelle.
Ils doivent être
ouverts sur l’extérieur, impliquer les instances responsables du suivi des doctorants (direction de thèse, d’unité, d’ED), et apporter au doctorant un appui pour la résolution de ses problèmes professionnels de tous ordres (y compris relationnels).
Ils sont
obligatoires. Le bon fonctionnement du comité de suivi individuel est sous la responsabilité du directeur de thèse.

L’organisation du CSI

1 semaine avant la date du CSI, le doctorant est tenu de transmettre au secrétariat de l’ED et à son directeur
de thèse un
rapport annuel d’activité.
(Cf. document rapport annuel d’activité)

Le CSI s’organisera selon 3 étapes :

  • Présentation de l’avancement des travaux et discussions ;
  • Entretien avec le doctorant sans la direction de thèse. 
  • Entretien avec la direction de thèse sans le doctorant ; 

Le CSI s’appuiera sur la grille d’entretien de l’ED583. (Cf. document grille d’entretien)

A la fin de la séance, l’avis du CSI sera rédigé par le représentant de l’ED en concertation avec les autres membres du CSI puis sera transmis au doctorant. (cf. avis du CSI). Ce dernier le transmettra ensuite au secrétariat de l’ED pour ouverture des droits d’inscription auprès du service de la scolarité. 

La composition du CSI

La composition du CSI doit être renseignée et validée par la Direction de l’Ecole doctorale en début de thèse et restera inchangée tout au long de la thèse. (Cf. Proposition de composition du CSI).

Membres obligatoires :

  • La personnalité spécialiste – extérieur à l’établissement, à l’ED et à l’unité de recherche
  • Le membre non spécialiste – représentant de l’ED (interne à l’ED)
  • Un représentant de l’unité de recherche
  • La direction de thèse

Membre non-obligatoire : 

Le parrain de thèse : sa présence devra être définie dès le début de thèse.
Chaque doctorant en 1ère année peut être encadré et accompagné par un doctorant plus ancien.