Préparer sa soutenance de thèse

                                                                                                                                                                  

  • L’autorisation de soutenir une thèse est accordée par l’établissement d’inscription, après avis du Directeur de l’ED, sur proposition du directeur de thèse.
  • Les travaux du candidat sont préalablement examinés par au moins 2 rapporteurs désignés par l’établissement d’inscription du doctorant sur proposition du Directeur de l’ED et après avis du directeur de thèse.
    Les deux rapporteurs doivent être des chercheurs ou enseignants chercheurs HDR ou appartenir à l’une des catégories visées à l’article 17 de l’arrêté du 7 août 2006 relatif à la formation doctorale,

Les rapporteurs doivent être extérieurs à l’ED et à l’établissement d’inscription du doctorant. Il peut être fait appel à des rapporteurs appartenant à des établissements d’enseignement supérieur ou de recherche étrangers. Les rapporteurs font connaître leur avis par des rapports écrits sur la base desquels l’établissement d’inscription du doctorant autorise la soutenance, après avis du directeur de l’Ecole Doctorale. En cas d’avis défavorable d’au moins un des rapporteurs, la thèse ne pourra être soutenue en l’état. Le doctorant pourra alors, dans un délai maximum de 12 mois, fournir une version corrigée de la thèse qui sera soumise à l’examen des mêmes rapporteurs.
Les rapports sont communiqués à chacun des membres du jury et au candidat avant la soutenance.

  • Le jury de thèse est désigné par le chef d’établissements d’inscription du doctorant après avis du Directeur de l’ED et du directeur de thèse et conformément à l’article 19 de l’arrêté du 7 aout 2006. Le jury est composé de 3 à 8 membres.
    La moitié du jury au moins doit être composée de professeurs ou assimilés au sens des dispositions relatives à la désignation des membres du Conseil national des universités ou d’enseignants de rang équivalent qui ne dépendent pas du ministère chargé de l’enseignement supérieur.
    Les membres du jury désignent parmi eux un Président et, le cas échéant, un rapporteur de soutenance. Le Président doit être un professeur ou assimilé ou un enseignant de rang équivalent au sens de l’alinéa précédent. Le directeur de thèse, s’il participe au jury, ne peut être choisi ni comme rapporteur de soutenance, ni comme président du jury.
  • La soutenance est publique, sauf dérogation accordée à titre exceptionnel par l’établissement si le sujet de la thèse présente un caractère confidentiel avéré.
    Dans le cadre de ses délibérations, le jury apprécie la qualité des travaux du candidat, son aptitude à les situer dans leur contexte scientifique ainsi que ses qualités pédagogiques.
  • L’admission ou l’ajournement est prononcé après délibération du jury.
    Le président signe le rapport de soutenance qui est contresigné par l’ensemble des membres du jury.
    Les thèses soutenues en vue du doctorat le sont dans les locaux de l’établissement d’inscription du doctorant. A titre exceptionnel, la soutenance peut avoir lieu à dans un autre lieu sur décision de l’établissement d’inscription du doctorant après avis du Directeur de l’ED (confidentialité, établissement co-habilité). La demande de soutenance dans un autre lieu est à effectuer, dans tous les cas, au moins 20 jours avant la date de présentation.

Au moins 2 mois et demi avant la date de soutenance prévue, (le mois d’août étant neutralisé) après accord de son directeur de thèse, le doctorant doit solliciter du Directeur de l’ED l’autorisation de soutenir sa thèse.

Au moins 7 semaines avant la date de soutenance prévue (le mois d’août étant neutralisé), le doctorant fait parvenir à ses rapporteurs le mémoire de la thèse, accompagné de la lettre du directeur aux rapporteurs.

Le candidat se charge également de remettre les exemplaires directement aux autres membres du Jury, et ce dès que le manuscrit de thèse est prêt.

Au moins 30 jours avant la date de soutenance prévue (le mois d’août étant neutralisé), le candidat dépose la version électronique de sa thèse à la Bibliothèque Universitaire (BU) de l’établissement d’inscription du doctorant. La version électronique est la version officielle de la thèse. Le dépôt de la version intégrale de la thèse est obligatoire et conditionne la délivrance de l’attestation provisoire de réussite et du diplôme.
Après validation technique du dépôt, la BU délivre au doctorant une attestation de dépôt. Une copie électronique est transmise au secrétariat de l’ED.

20 jours avant la date de soutenance devront parvenir au secrétariat de l’ED :
– L’autorisation de la soutenance avec l’avis et la signature du Directeur de thèse
– Les rapports des rapporteurs.

Le Directeur de l’ED qui dispose des rapports donne son avis concernant l’autorisation de soutenance de thèse; le dossier d’autorisation de soutenance ainsi visé est alors adressé au service de la scolarité pour décision du Président ou du Directeur de l’Établissement d’inscription.

La soutenance ne pourra intervenir que 10 jours après l’autorisation à soutenir la thèse accordée par le Président ou le directeur de l’Établissement.

NB : Pour donner un avis favorable à la soutenance, l’ED exige que le doctorant ait acquis le nombre de crédits ECTS demandés dans la procédure de suivi des formations ainsi qu’une justification d’une production scientifique (article, brevet).

Les frais de soutenance (déplacement et séjour des membres du jury, reproduction…) sont pris en charge par les laboratoires d’accueil des doctorants.